Der SoulSpice-Sonnenhof in Hohenlohe

L´histoire de SoulSpice

Les fondateurs de SoulSpice Meret Brotbek et Boris Rafalski se sont connu en 2013 chez Unilever (dans la Direction des Achats) et ont travaillé ensemble sur la stratégie de développement durable pour les petits producteurs. Avec les connaissances acquises, ils ont décidé en Avril 2016 de démarrer leur propre entreprise afin d´acheter des produits de haute qualité grâce à une chaîne d’approvisionnement équitable et transparente. L’idée de SoulSpice est née d’une amitié avec Rudolf Bühler et ses deux fils Christian et Sebastian.

Rudolf Bühler est un ingénieur agronome et agriculteur biologique de la ferme Sonnenhof à Wolpertshausen. Il a fondé en 1984, la communauté de producteurs agricoles de Schwäbisch Hall (BESH) pour revitaliser une race de porc quasiment éteinte (avec moins d´une centaine de spécimens restant). Depuis, la coopérative BESH est un grand succès, fort de 1400 membres agriculteurs, et est devenu l´un des plus grand producteur et distributeur de viande haut de gamme en Allemagne, régulièrement reconnu par les chefs et gastronomes.

Or, pour produire les meilleures saucisses et charcuterie, il faut des épices de qualité supérieure et bio bien sûr. C´est pour cela que Rudolf Bühler a également fondé Ecoland, avec le désir de répliquer le modèle de BESH avec des petits producteurs d´épices. Ecoland soutient les petits producteurs en leur donnant des formations sur la conduite des cultures, la certification bio et l´achat garanti de leur récolte. Nous avons créé SoulSpice ensemble afin de développer davantage ce réseau de producteurs, d´offrir aux consommateurs des épices d´une qualité exceptionnelle et également d’informer sur les chaines de production des épices, leur culture, leur origine et les problèmes auxquels les producteurs font face.

Meret Brotbek

Co-fondatrice et co-gérante

Enfant, Meret avait déjà un sens aigu de la justice ; le respect pour la nature et la lutte contre la pauvreté ont toujours été au centre de ses préoccupations. Elle étudie le droit international à Lyon, puis travaille au Ministère français des Affaires étrangères et ensuite pour Technip dans le domaine de la gestion des crises.

Après un MBA spécialisé dans le développement durable à l’Université de Saint-Gall, elle poursuit sa carrière chez Unilever. Dans son dernier poste, elle était responsable de la stratégie d´achat durable du cacao, de la vanille et du thé. Elle a notamment mis en place un programme d´investissement dans les start-ups soutenant des petits-producteurs dans les marchés émergents. Dans son travail, elle a vu l´impact positif que pouvait générer les achats responsables sur les conditions de vie des petits producteurs. C´est de là qu´est née l´idée de créer SoulSpice avec Boris. Une entreprise qui vise à démontrer qu´une autre forme de commerce est possible – une entreprise où les petits producteurs sont pleinement associés aux bénéfices et où les consommateurs ont accès aux meilleurs produits.

Son épice de prédilection : la cannelle.

Boris Rafalski

Co-fondateur et co-gérant

Boris est ingénieur agronome. Après avoir travaillé pour la coopérative agricole de Schwäbisch Hall (BESH) après ses études, il a rejoint le groupe Unilever. Il a notamment été l´acheteur global de légumes, d’herbes et plusieurs autres produits agricoles. Au fil des ans, Boris s´est de de plus en plus concentrée sur les achats responsable et durable chez Unilever jusqu´à devenir le Directeur de programmes pour l´amélioration des conditions de vie des petits producteurs pour l´ensemble des chaines de production agricole. Poussé par le désir d’améliorer de manière plus profonde et holistique la vie des petits producteurs vivant dans la pauvreté, l’idée de créer une entreprise propre, indépendante des contraintes et temps de décision long d´une multinationale, est née.

Boris est un gastronome et trouve bien entendu que tous les plats ont une bien meilleure saveur avec une bonne dose d´épices. Son activité favorite est de cuisiner des pates maison au fromage, avec une pincée de noix de muscade du Kerala et du paprika doux de la Vojvodine, avec ses enfants Emma et Paul.

Son épice de prédilection : le poivre.